Faire du Grand Ouest le territoire numérique de demain

Article

[Retour sur le séminaire] Articuler sa stratégie digitale autour de 6 axes

Lors de cette journée, sept intervenants ont partagé leur point de vue et expertise sur la manière de construire et d'animer une stratégie digitale autour de six axes : le business digital, la data, l’expérience client, l’humain, le SI et les technologies et la transformation interne des process.

Placer le business au coeur du digital

Hubert Poupelin, Directeur marketing de Connexing.
Hubert Poupelin, Directeur marketing de Connexing.

Pourquoi ? Parce que sur le web, tous les acteurs reviennent à un pied d’égalité, ce qui permet de progresser très rapidement. Par exemple la valorisation d’Airbnb dépasse celle d’Accor alors qu’ils ne possèdent aucun hôtel. De plus, un site web prospecte pour l’entreprise, n’importe où, n’importe quand avec n’importe quel device. De leurs côtés, les clients deviennent des ambassadeurs voir quasiment des commerciaux. L’entreprise peut ainsi se recentrer et développer de nouveaux business model. 

La digitalisation peut être partout et il est possible de l’intégrer de façon très simple à l’activité des entreprises, permettant parfois une optimisation maximum pour un faible investissement.

Maîtriser la data pour prendre des décisions éclairées
 

Hélène Moré, Consultante Data & Marketing Relationnel chez Pogotango.
Hélène Moré, Consultante Data & Marketing Relationnel chez Pogotango.

La donnée c’est le socle de la stratégie digitale dans le sens où elle permet d’utiliser tous les leviers qui vont développer de nouveaux services, capter de nouvelles données, créer de nouvelles offres grâce à l’intelligence artificielle. La donnée permet de créer de la valeur dans l’entreprise mais ne vaut rien si elle n’est pas récente, vérifiée et utilisée rapidement. C’est un moteur d'efficacité, un outil d’aide à la décision et un outil d'alignement des équipes. 

Considérer les humains avec le socio-digital

Henri Thévenin, Fondateur d'Hisacto.
Henri Thévenin, Fondateur d'Hisacto.

Une transformation socio-digitale place l’humain au cœur de la transformation numérique. C’est-à-dire s’intéresse aux individus, à leurs sources de motivations, à leurs freins ou encore à leurs instincts en commençant par le dirigeant pour qu’il puisse créer l’engagement de ses équipes.

Les neurosciences décrivent le fonctionnement de notre cerveau en le décomposant en trois parties. Le cerveau reptilien (siège de l’instinct de survie), le cerveau limbique (siège des émotions) et le néocortex (siège de la réflexion). Chaque individu en a surdéveloppé un plus que les deux autres et cela se traduit dans son quotidien.
 

Selon Henri Thévenin, il est essentiel d’avoir en tête que chaque individu est différent de soi. L’enjeu consiste donc, pour chacun, à équilibrer l’utilisation de ses trois cerveaux pour coopérer au mieux avec le plus grand nombre « d’autres » et provoquer un « engagement » plus important. »

Devenir Customer Centric

Michael Lima Vanzeler, Consultant en transformation digitale chez ASI.
Michael Lima Vanzeler, Consultant en transformation digitale chez ASI.

Le centrage de la réflexion sur l’expérience du client est un levier de création de valeur essentiel et encore trop peu exploité par les entreprises déjà installées. C’est ce qui fait la vraie différence entre les nouveaux acteurs, notamment dans le numérique, et ceux dits historiques.

Il est essentiel d’aligner ce que l’on conçoit à partir des usages, qu’ils soient réels ou latents. On améliore l’offre existante ou l’on crée de nouveaux produits avec les clients et utilisateurs dans une logique de co-conception. C’est, par exemple, la démarche adoptée par Doctolib pour aboutir au service tel qu’il existe aujourd'hui avec le succès que l’on connaît.

Développer le système d’informations & les technologies 

Corentin Louise, Lead Architecte de Niji.
Corentin Louise, Lead Architecte de Niji.

Le SI est au cœur de la stratégie Digitale de par sa responsabilité dans la compétitivité de l’entreprise face aux nouveaux usages et technologies , son rôle clé dans l’accélération de l’innovation et par sa capacité à créer de la valeur client.

Le SI Digital Ready doit être vu comme une plateforme Digitale hautement flexible, ouverte, interopérable, orientée vers le business, les clients et ses utilisateurs.
Sa transformation doit se faire par étape en mesurant son niveau de maturité et en déclinant les chantiers de transformation autour de son organisation, de son urbanisation et de sa gouvernance en fonction des besoins stratégiques de l’entreprise.


 

Transformer les process internes

Antonin L'Ecolier, Co-fondateur de Bewizyu.
Antonin L'Ecolier, Co-fondateur de Bewizyu.

Automatisation, robotisation, numérisation, IA sont d’autant d’éléments qui viennent changer nos habitudes et impactent nos processus internes : clients, métiers, fournisseurs, finances, RH…
Antonin observe 2 phénomènes : de nouveaux modèles qui ont changé les processus interne des entreprises en diminuant au maximum les tâches à faible valeur ajoutée et le décloisonnement des silos afin d’organiser la transversalité des processus pour favoriser l’agilité des opérations.

L'acculturation à la transformation digitale est la première brique d’un processus interne de transformation. Pour cela il est nécessaire d'effectuer un diagnostic de la maturité digitale organisationnelle : évaluation de la culture digitale de vos équipes, analyse de la communication interne et de la capacité à travailler en mode collaboratif.
La seconde étape est de créer une organisation apprenante et agile : Devenir une entreprise « Digitale Apprenante ». Les entreprises se doivent d'intégrer et d'adapter leur mode de fonctionnement en cohérence avec les évolutions de leur environnement.
 

...Sans oublier l'animation de cette stratégie

Tous les dirigeants sont bien conscients qu’il est indispensable de mettre en place une stratégie digitale au sein de leur entreprise. Cependant, aujourd'hui, c’est très difficile pour un dirigeant de veiller au grain sur ces six aspects. Emmanuel Derrien a conclut la matinée sur l’enjeu et la difficulté réelle pour un dirigeant d’animer une stratégie.
 

Emmanuel Derrien, CEO d'Enjoy Your Business.
Emmanuel Derrien, CEO d'Enjoy Your Business.

Il faut être vigilant sur tous les points : engager toutes les parties prenantes, être dans les projets collaboratifs, suivre les indicateurs pour rectifier le tir si besoin, bien considérer les projets d’amélioration et structuration du quotidien, maintenir le plaisir à faire aussi des projets qui ont du sens… pour un dirigeant cela fait beaucoup d’éléments à prendre en compte, et il n’est pas inutile de se faire aider par un intervenant extérieur afin de cadrer l’animation.

Une multitude de sujets mis en lumière et de facteurs à prendre en compte dans l’élaboration d’une stratégie digitale. Les participants ne sont pas restés dans la théorie puisqu’ils ont pu mettre ces éléments en application grâce à l’organisation d’un jeu de création d’entreprise en équipe l’après midi. Encore un bel événement porté par les adhérents, et notammment Nicolas Georgeault (Asi), Mathilde Pontdevie, Mickael Arrault (6TM). L'occasion aussi d’annoncer le lancement de la communauté stratégie digitale le 3 décembre ! Affaire à suivre...

Si vous n'avez pas pu assister à cette journée, vous pouvez retrouver les présentations des intervenants ici.
 

Nos dernières actualités

Découvrir toutes les actualités