Faire du Grand Ouest le territoire numérique de demain

Article

Girl’s R Coding : Coder et casser les codes

Après les vacances de printemps, ce sont deux stages qui ont pu être organisés dans des collèges bretons pour initier des jeunes filles à l’informatique, leur faire découvrir la programmation et les métiers du numérique à travers des ateliers pratiques et des rencontres avec des professionnelles du secteur. 

Girls R coding Rennes

Du 25 au 27 avril, un groupe de 21 jeunes filles du collège Clothilde Vautier à Rennes a pu suivre un parcours de découverte des métiers et technologies du numérique avec au programme :  escape game, visite de fablab, atelier de découverte du code, visite d'entreprises et échanges avec des “marraines” professionnelles du numérique. 

Ces dernières sont venues expliquer leurs parcours personnels, partager des conseils et participer à des ateliers collectifs pour identifier les freins et les opportunités afin d'accompagner ces collégiennes dans leur orientation. Les messages qu'elles ont fait passer vont au-delà du monde du numérique, l'objectif principal étant de casser les codes et donner à ces jeunes filles le goût d'oser, d'entreprendre et de penser par elles-mêmes, quelle que soit la voie qu'elles choisiront plus tard : leur faire comprendre que toutes les portes leurs sont ouvertes. 

Une première dans le Finistère 
 

Girls’R Coding Escape Game

Du 2 au 4 mai, s'est tenu la 1ere édition finistérienne du stage Girls’R Coding. Cette fois, ce sont 30 jeunes filles issues des collèges du Porzou (Concarneau) et de Pennaroz (Pont-Aven) qui ont pu suivre ce parcours de découverte et de sensibilisation aux différents métiers du numérique. Une partie d’entre elles avait déjà eu la chance d’assister au Forum Européen de l’Intelligence Artificielle Territoriale qui se tenait en octobre à Concarneau

Accompagnées par Caroline Argouarch et Karen Quintin, elles avaient pu assister à la conférence de Cédric VILLANI “Donner du sens à l’IA”, participer à l’atelier proposé par l’IMT Atlantique sur les Paysages sonores de l’IA et rencontrer Jérémie Dres, auteur de la bande-dessinée “Les défis de l’intelligence artificielle : un reporter dans les labos de recherche”.

De l’importance d’agir pour plus de mixité dans le numérique
 

Girls R Coding Finistère

L’objectif de ces stages Girls’R Coding est de susciter des vocations chez les jeunes filles tout en cassant les codes en termes d'orientation professionnelle pour favoriser l'inclusion et la mixité dans le secteur du numérique. En effet, les effectifs féminins du secteur sont encore en dessous des 20 % au niveau national, d’où l’importance de sensibiliser les filles dès le plus jeune âge. Un enjeu auquel ADN Ouest tente de répondre par ses actions et qui est incarné au quotidien par notre présidente Safia D’Ziri

L’implication des nos adhérentes et marraines est essentielle pour qu’un tel projet soit une réussite. Elles témoignent :

Avec les autres marraines, nous avons pu échanger avec les collégiennes lors de la dernière matinée, l'occasion pour nous de leur apporter conseils et retours d'expérience. Essayer d’ouvrir les esprits et encourager les jeunes filles à suivre leurs voies constituaient le fil conducteur de cette matinée qui s’est passée dans la bienveillance et le respect.” 

Natacha Le Floc’h (Nat B. Good)

Expliquer son parcours, donner des conseils, partager son expérience et lever les croyances limitantes qui empêchent d'avancer et de pouvoir penser que "TOUT EST POSSIBLE"... J'ai été très heureuse d'avoir pu contribuer à l'encouragement de ces jeunes filles, à s'écouter, croire en soi et suivre sa voie professionnelle.”

Carole Le Cocq-Foltz (Studio C Comm')

Merci à toutes nos marraines ! 

Axelle Dacquin (Centravet), Estelle Adam (ENI), Manon Cozannet (ENI), Nassima NOURY (Klaxoon), Magali PANNETIER (EPSI), Agathe Desflots (Apixit), Laure QUATREBOEUFS (Université de Rennes 1), Mireille Ducassé (INSA), Faustine Meslet (6TM), Marie Pouliquen (Open),  Carinne Folezour (Sopra-Steria), Karine Tritten (La Fabrique 113), Hélène Bellanger (301), Magali Bibard (GREF), Bérengère Lecuyer (IFIP), Claudie David (SIB), Kelly Resche (ACCEIS), Audrey Terrien (NeoSoft), Anastasia Philippe (CGI), Frédérique Caradec (CapGemini), Maroua Fadhalaoui (Telitem), Karen Quintin (ENI), Colette Pennec, Sophie Allée (TIBCO), Claire Le Gall (Verlingue), Anne Guyader (Tisserands du Web), Marie Breger (3W Academy), Amelie Boisseau (ASI), Delphine Guillet (CEDRE), Marilyn Guillaume (Gecko), Sophie David (Pharmagest), Tamara Le Queau (Tamisonfire), Carole Le Cocq-Foltz (Studio C Comm'), Natacha Le Floc'h (Nat B Good), Claire Trevien (Isoline Communications), Morgane Le Mouël (Agence Komkom), Amélie Caro (Pialab)
 

Nos dernières actualités

Découvrir toutes les actualités